Qu’est-ce que la kinésiologie ?

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

La kinésiologie est une médecine non conventionnelle qui a mis en évidence la relation entre les muscles, les organes et les méridiens d’acupuncture, ainsi que le lien entre le stress et le tonus musculaire. 

C’est une approche corporelle qui prend en compte les aspects psycho-émotionnels, physiques et énergétiques.

La kinésiologie offre la possibilité de retrouver un meilleur équilibre mental, émotionnel, physique et énergétique en permettant à la personne d’identifier les causes de conflits et de blocages internes (parfois inconscients), sources de tensions physiques, psycho-émotionnelles et de comportements inadaptés. Puis en libérant les stress rencontrés à l’aide d’équilibrations et corrections appropriées.

Les corrections résultent d’une synergie de trois approches :

  • équilibrations énergétiques sur les bases de la médecine chinoise
  • coordination et synchronisation des hémisphères cérébraux droit et gauche par mouvement des membres
  • suppression des stress par manoeuvres mettant en application des concepts de neuro-physiologie

Pour cela le kinésiologue utilise le test musculaire, outil de base de la kinésiologie. Il s’agit d’une pression douce, indolore, non-contraignante qui se pratique sur un muscle sain (le plus souvent sur un muscle du bras). Ce test dirige le praticien au cours de la séance afin de détecter ce qui est stressant et de supprimer les stress par différentes techniques.

Ainsi, en suivant des protocoles précis le kinésiologue peut :

  • Cibler avec précision la cause originelle du mal-être.
  • Choisir, parmi des centaines de techniques dont il dispose, celle qui convient le mieux pour effacer les stress et blocages.

Les domaines d’application de la kinésiologie

La kinésiologie couvre de larges domaines d’application, que ce soit au niveau professionnel, familial, personnel, sportif, éducatif, à titre d’exemple :

  • Au niveau de l’apprentissage : problèmes de concentration, d’organisation, dyslexie, difficultés scolaires, préparation aux examens…
  • Au niveau physique, hormonal et énergétique : maux de dos, migraines, tensions physiques, douleurs inexpliquées, troubles digestifs, dérèglement hormonal, amélioration des capacités physiques, déséquilibre énergétique…
  • Au niveau psycho-émotionnel : stress, anxiété, angoisses, peurs, phobies, dépression, dépendances, troubles alimentaires, confiance en soi, sommeil…

Il est important de préciser que le kinésiologue ne remplace en aucun cas le médecin. Il ne fait ni diagnostic ni prescription médicale.

Historique

  • La kinésiologie est donc issue de la médecine chinoise traditionnelle consignée dans un registre entre le 1er siècle av JC et le 1er siècle après JC.
  • La science du test musculaire a été développée pour la première fois au début du XXème siècle par le Dr LOWET chirurgien orthopédiste qui a inventé les premières attelles pour traiter la scoliose. Il l’a utilisé pour analyser les handicaps résultant de la polio et des lésions nerveuses.
  • Vers la fin du XIXème siècle, le Dr PALMER (U.S.A.) jette les bases d’une technique de réajustement vertébral, sous l’appellation de « chiropractie » ou d’« ostéopathie ».
  • 1920, le Dr BENNET remarque une amélioration de la circulation sanguine lorsque l’on touche certains points de la tête
  • 1930, le Dr CHAPMAN remarque que la stimulation de certains points sensibles du corps diminue ladite sensibilité et améliore la santé ainsi que la circulation du flux lymphatique
  • Le Dr GOODHEARD découvre que chaque muscle est en relation avec un organe et un méridien d’acupuncture
  • 1973, le Dr THIE publie un livre : «TOUCH FOR HEALTH» (traduit en 25 langues) dans lequel il établit les relations entre muscles, méridiens et points réflexes lymphatiques et vasculaires

Peu à peu se développe l’idée d’une interrelation entre les différents systèmes : structurel, lymphatique, neurologique, énergétique, psychologique et biochimique.

  • Années 1970,

D.WHITESITE et G. STOCKES et C.Callaway démontrent que de nombreux problèmes physiques ont une origine émotionnelle. Ils formulent le « concept 3 en 1 ». 

Le Dr DIAMOND, psychiatre australien, met au point une série d’affirmations positives permettant une transmutation : positiver des sentiments négatifs associés à une problématique.

  • Années 1980, plusieurs branches de la kinésiologie se développent, dont « L’Édukinésiologie » créée par Paul DENNISON qui utilise le mouvement pour coordonner et synchroniser les deux hémisphères du cerveau de manière harmonieuse.